L'information

Une maison au charme du sud

Une maison au charme du sud

Cette maison située dans la sierra marbellí c'est le véritable reflet de la personnalité de son propriétaire, le photographe allemand Frank Westermann. Amateur d'art, ses photographies peuplent les murs de sa maison avec de nombreuses œuvres de collègues et des pièces très différentes, acquises au cours de ses voyages. L'extérieur du chalet présente des influences mexicaines et ibiziennes, tandis que l'intérieur est une vitrine de personnalité. La cuisine, le salon - ouvert visuellement sur le jardin par de grandes fenêtres - et la salle à manger, qui à son tour communique avec la cuisine dans une structure circulaire dynamique, se succèdent.

Au premier étage se trouvent le bureau et la chambre principale. Le petit salon est organisé autour d'une cheminée ornée de pièces de style différent, qui apportent un caractère unique à la décoration. Le bois et le fer partagent un rôle qui se traduit par des chaises et fauteuils rétro et différentes tables. Les ressources pratiques ne manquent pas, car il ne pourrait en être autrement dans une maison conçue pour le plaisir. Les espaces s'ouvraient et communiquaient entre eux pour s'assurer que la lumière séduisante du sud atteignait tous les coins; même le portes coulissantes, utilisé uniquement pour rendre certaines pièces indépendantes, laisse passer la luminosité le filigrane de ses treillis. Le mobilier, sobre, est compensé par une sélection d'objets de décoration choyés.

La passion pour l'art, évidente dans toutes les pièces, a aussi sa place dans la chambre principale, où les photographies évocatrices du propriétaire se joignent au design du pouf de l'artiste Wiona Golubinsky. L'absence d'ornements est essentielle pour créer un sentiment de calme, prémisse partagée par la chambre et la salle de bain, qui projette son agréable jeu de lumière et d'ombre dès l'ouverture des portes coulissantes. Tous les détails décoratifs et architecturaux sont responsables de la création d'une atmosphère sélective, sans artifice.

Publicité - Continuez à lire sous le porche avec piscine

Le porche s'étend jusqu'à la piscine; là, la couleur verte de la végétation et les variétés de cactus qui entourent la maison se mélangent à la terre cuite du sol et des pots, une combinaison qui nous emmène dans les cours mexicaines typiques. Au bord de la piscine: chaises colorées, de Ciancimino. Coussins, par Gastón et Daniela. Serviette lilas, en vente à Ikea.

La salle est décorée avec beaucoup d'art

La créativité est une capacité innée pour le propriétaire de cette maison, qui a voulu que l'entrée de sa maison soit un véritable reflet de son art - le collage Scream est né de son génie - et de ses goûts. Chaise rembourrée avec tissu Gastón et Daniela. Tapis zèbre, à vendre à Pantay.

Le salon a une composition de mobilier originale

Organisé autour de la cheminée, et avec des pièces disparates, l'amalgame de textures et de styles se démarque, où le canapé en cuir, le fauteuil en velours, plusieurs poufs kimlim et le miroir vénitien collaborent. La hauteur du plafond et les poutres apparentes renforcent la sensation d'originalité perçue. Tambour africain de Pantay. Couverture blanche sur le canapé, de Zara Home. Les photos de toute la maison sont signées par Frank Westermann.

Salle ouverte sur la salle

La salle s'ouvre sur la salle, délimitée par les marches qui la placent à une hauteur inférieure. Le canapé Chord tourne le dos à la zone de passage et organise la zone de rassemblement. Tapis par Ikea. Table basse, de Teklassic Marbella. Vases, d'Ikea ​​et Zara Home. Coussins, par Gastón y Daniela et Zara Home. Lampe avec pied en fer, à vendre à Pantay. Les photographies de la série Dervish appartiennent au propriétaire de la maison et les sculptures en bambou sont une coproduction de Frank Westermann et de l'artiste Latefa Sebti.

Coin travail

Une des pièces de la maison était réservée comme bureau personnel et professionnel. Bien que Frank ait son studio de photographie dans un bâtiment attenant à la maison, il collectionne ici des livres, une sélection de ses œuvres et les objectifs à travers lesquels il a autrefois capturé la réalité. Mesa, de La Europea. Tapis par Ikea. Chaise léopard, par Mix & Remix.

Salle à manger artistique

Comme dans une nature morte attendant qu'un patient soit capturé par l'objectif du photographe, des pièces très différentes coexistent dans la salle à manger. La disparité et le jeu des textures apportent l'exclusivité à cet environnement. Chaises, de Pantay. La peau de vache au sol vient d'Ikea. Vases, de Zara Home. La bouteille en verre et les chandeliers en bronze sont récupérés. Le lampadaire a été acheté lors d'un voyage en Allemagne. La table est de Ciancimino.

La cuisine, dans le ton lilas

La couleur, discrète dans le reste de la maison, a été utilisée dans la cuisine pour teindre les meubles avec du lilas et ainsi augmenter le contraste avec le sol, recouvert d'argile cuite et de bois de pin. Le mobilier de cuisine est de chez Kok, des tasses rouges et un plateau fuchsia de chez Zara Home. Tabouret, par Mix & Remix.

Espace de réunion dans la cuisine

Au lieu d'un bureau, les dimensions généreuses de la cuisine ont permis de créer un coin non conventionnel devant la cheminée: un salon avec deux fauteuils et un coffre. Seuls les travaux muraux verticaux rompent avec l'esthétique vintage, qui se propage à la cuisine. La sensation d'espace est plus grande en raison de l'absence de portes.

Des meubles qui se décorent tout seuls

Fauteuils, de Ciancimino, en cuir de Gastón y Daniela. Le coffre est de l'artiste Mauricio Pedriglasco et les chandeliers XXL ont été achetés au Portugal, dans la boutique Del Campo.

Une chambre très personnelle

La décoration de la chambre est très personnelle: le miroir est un design personnalisé; les photographies sont l'œuvre de Frank, le pouf est un design unique et le lit repose sur une bibliothèque comme tête de lit. La lumière naturelle s'infiltre à travers la fenêtre de la pièce et à travers les cristaux translucides des portes coulissantes qui garantissent l'intimité dans la salle de bain. Lampe de table et chaise pliante, par Pantay.

Textiles de chambre

La lumière naturelle et les tons clairs des revêtements et des textiles assurent le calme dans la chambre. Couvre-lit en lin de Pantay. Couverture et coussins, de Teklassic Marbella.

Salle de bain principale

Les volets de couleur blanche tamisent la lumière naturelle et préservent l'intimité dans la zone de la baignoire. Flexo, serviettes et vase, de Zara Home. Tapis et panier blanc, d'Ikea.

APPARTEMENT ET IDÉES

- La décoration de chaque chambre Il s'organise autour d'une pièce unique, volontairement située dans un lieu précis, une œuvre artistique qui attire l'attention et autour de laquelle le reste des éléments s'articule.
- Dans ce projet Les conventionnalismes et le design prédominant ont été mis de côté, et ce sont les clins d'œil au passé qui déterminent les environnements, dans un mélange parfait de chaleur avec des doses rétro.